Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Judge Dredd - Les Origines

Publié le par Jeffrey Gaag

J’ai connu Judge Dredd avec le second film avec Karl Urban que j’ai trouvé excellent. J’avais quelques notions comme que c’est publié par un éditeur anglais 2000 AD et qu’on est dans un futur apocalyptique aux Etats-Unis. Quand Délirium ont sorti Judge Dredd – Les Origines ben j’étais obligé de le prendre et de le lire.

Les origines de la loi

Le premier album de Judge Dredd est partagé en deux parties entre les flashbacks mais aussi le présent. En quoi je vais vous raconter l’histoire en deux paragraphes pour éviter de vous perdre.

Dans les flashbacks, nous voyons la fin de l’histoire des Etats-Unis avec la création des Juges par Fargo. La loi Fargo fait que les juges sont ici pour désengluer les prisons et les tribunaux. La grande faiblesse de cette loi c’est que les juges peuvent avoir des ratés comme le juge Fargo qui a des tendances sexuelles bizarres et le problème c’est que des juges normaux ont vu les actes dégradantes du Juge Fargo. Le créateur des juges tenta de se suicider pour éviter que ces agissements ressortent mais grâce à la technologie ils ont réussit à le maintenir en stase. À partir de là tout part en couille ! La politique rentre en compte avec l’émergence des grandes cités qui veulent se fédérer puis en rajoute cela un président mégalomane qui rêve d’une chose. Détruire tous les pays pour qu’il n’en reste plus qu’un : les USA ! Ce sont les Juges qui décident d’arrêter le président mais ce fut trop tard quand ils décidèrent d’agir parce que la guerre nucléaire avait déjà commencé.

Dans le présent, nous voyons un Dredd usé par des années de service dans Mega-City One. Lors d’une enquête, il apprend que son géniteur qui a longtemps disparu était peut être vivant et qu’il était l’otage d’un mystérieux adversaire. Avec l’accord du département de la justice, Dredd lance une mission dans les terres sauvages pour aller sauver le Juge Fargo. Dans les terres sauvages, il ira rencontrer la ville de son géniteur où il fût condamné et il fût sauvé par des cousins à lui. Finalement le grand ennemi de l’histoire c’était le dernier président des Etats-Unis.

Une histoire de clone et de gouvernement corrompu

Les personnages de Judge Dredd sont hauts en couleur et cela m’a bien plus. J’ai même mon petit favori qui est le Président Booth. Oui, je sais que c’est un pourri mais j’aime les persos comme cela ! Ce qui m’a vraiment fait plaisir c’est de voir son ascension qui fut rapide et propre. Mais comme tous les fous, ils font des erreurs mais après l’erreur il arrive quand même à revenir au plus fort mais il terminera mal.

Celui que j’aime beaucoup en suivant c’est Fargo parce que malgré qu’on puisse pensé qu’il est droit comme la justice comme son clone, Dredd, ce n’est pas le cas. Puis cette faute l’amènera vers un suicide. Je n’aurais vraiment pas crus cela possible. Je pensais vraiment qu’il était infaillible.

Cover de Judge Dredd !

Cover de Judge Dredd !

Une triplette d’européen pour raconter la fin de la toute puissance des USA

Commençant par le plus intéressant : John Wagner ! Il est le créateur de la série de comics Judge Dredd mais il a aussi travaillé sur les adaptations cinématographiques avec Judge Dredd de Stallone mais aussi de Dredd avec Karl Urban ! John Wagner est très connu pour avoir co-créer 2000AD et avoir écrit tous les crossovers de Judge Dredd avec notamment Batman ! Carlos Ezquerra est tout aussi connu que John Wagner pour avoir dessiné pour l’univers de Dredd mais contrairement à John Wagner, Carlos est un peu plus connu pour avoir travaillé ailleurs. Il a dessiné sur Preacher mais aussi Mara Jade. Kev Walker, le dernier des larrons, a travaillé sur Hellblazer, Exiles, Marvel Zombies mais aussi Secret Avengers.

Une histoire des Etats-Unis décadente

Ce que je trouve d’ironique dans Judge Dredd c’est un anglais qui raconte l’histoire d’une Amérique décadente et qui pour garder une forme de droit ils sont obligé de créer une forme de justice droite et impénétrable. Mais tout cela n’est qu’une douce illusion parce que comme on le remarque cela n’est tout simplement pas possible parce que même le Juge Fargo, aussi droit qu’il est, il a des faiblesses ! Puis on peut très bien pensé que les Juges ne sont qu’une petite façade et que les vrais meneurs sont les corporations cachés derrière les lois et le reste.

Premier pas dans l’univers Dredd

Au final, je dois bien admettre que j’aime énormément ce que j’ai pu lire sur Judge Dredd et que je vais poursuivre ardemment mes lectures chez Délirium parce que j’ai aimé cette histoire et que je me demande ce que pourrait être la suite. Puis surtout, je pense qu’il doit y avoir un grand secret lié au frère de Dredd et j’espère que cela sera résolu au prochain tome.

Les juges toujours prêt à l'action

Les juges toujours prêt à l'action

Commenter cet article