Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Batman Arkham Knight

Publié le par Jeffrey Gaag, Nicolas Biffi

Synopsis (tiré de Jeux Vidéos) :

Se déroulant un an après les événements de Batman Arkham City, Batman Arkham Knight est un jeu d'action dans lequel l’Épouvantail menace d'utiliser des armes chimiques sur la ville. Batman est donc au rendez-vous, accompagnée de sa Batmobile qui prend une importance capitale.

Wallpaper du jeux

Wallpaper du jeux

Critique de Jeffrey :

Batman Arkham Knight dernier jeu d’une grande trilogie qui a commencé il y a déjà 6 ans ! Le jeu étant sorti fin Juin sur consoles je compte mettre quelques spoil dans cette critique.

Quelles sont les nouveautés de ce nouvel opus ? Ben Rocksteady nous offre pour sa grande dernière un Gotham encore plus grande et belle quans Arkham City ou même Origins et la grande nouveauté est bien entendu la Batmobile qui est absolument partout dans cet opus.

Côté scénario, c’est la suite directe de Arkham City : la première scène de ce jeu est l’incinération du Joker. Et le super-vilain qui reprend le flambeau n’est autre que l’Épouvantail qui a créé un super plan pour détruire le Chevalier Noir. Pour que l’Épouvantail puisse gagné, il fait appel à une armée privée qui a à sa tête le Chevalier d’Arkham. Lors du premier affrontement entre l‘Épouvantail et Batou, on se prend le nouveau gaz dans la face à cause de cela Bruce souffre d’hallucination du Joker.

À partir de là, le jeu prend une autre dimension ! Le Joker est là, il est de retour grâce à la transfusion qu’il a fait avec Batman lors de Batman Arkham City. À partir du retour du Joker nous apprenons beaucoup plus sur la vie du héros entre Arkham Origin et Knight : on voit le Joker tuer le deuxième Robin (Jason Todd), on voit également la scène mythique de The Killing Joke mais surtout si on écoute attentivement le Joker on comprend qui est le Chevalier d’Arkham. Après le Joker, je le prends comme le côté obscur de Batman comme la personne qu’il ne veut pas être et non comme le véritable Joker.

Sinon dans cet opus Batman souffre beaucoup plus que dans les autres, la loyauté de tout le monde est remise à zéro mais aussi les évènements sont plus marquants !

Quand au Chevalier d’Arkham je vais vous dire qui il est … et c’est Jason Todd !!! Oui, oui, je sais tout les fans du Batverse aurait voulu le voir réapparaître en tant que Red Hood mais finalement j’aime bien comme ça surtout que sur la fin, il y a quand même un grand clin d’œil à Red Hood mais je vous en dit pas plus.

Point de vue gadget la Batmobile est bien présente voir même beaucoup trop ! J’ai l’impression qu’au moins un tiers des quêtes sont accordées à la voiture de Batman et bien sûr ce sont les quêtes les plus compliquées à mon goût ! Sinon les autres gadgets sont les mêmes que d’habitude sauf qu’ils ont rajoutés la bombe EMP dont je me suis très peu servi (je suis plutôt quelqu’un de tactile dans ce genre de jeu).

Gotham plus belle que jamais et plus en danger que jamais également, je crois que c’est la première fois qu’ils évacuent les civiles pour vous dire ! Le monde qui traîne dans les rues est contre vous et la police qui sont clairement dépassé par la situation. Il n’y a strictement rien à dire sur la réalisation de Gotham qui m’a rappelé Batman Animated mais également les films de Christopher Nolan.

Conclusion :

Ce jeu est bien le meilleur de la série la preuve c’est qu’il est sorti uniquement sur console next-gen. Il clôture également merveilleusement bien cette trilogie, le seul bémol de ce jeu c’est trop de Batmobile. Ce que je me demande c’est quel sera le futur héros auquel va s’attaquer Rocksteady et est ce que ça sera la suite de Batman Arkham Knight.

Note : 16/20

La Batmobile qui est un vrai tank !

La Batmobile qui est un vrai tank !

Critique de Nico :

Aujourd’hui nous allons parler de Batman Arkham Knight, le dernier jeu Batman fait sortie il y a quelque temps et je peux vous dire il va y avoir du spoil.

Comme d’habitude Rocksteady Studios nous livre un Batman emblématique, puissant et bon dieu qu’il est génial. Arkham Knight est la conclusion de la trilogie des Batman avec Asylum et City, et pour un dernier opus, on nous livre un jeu fantastique, digne de ses précédents opus. Comme à chaque fois je me suis amusé à chercher parfois des clins d’œil, a dégommer du méchant et pour la première fois à conduire la Batmobile. Mais nous allons décortiquer tout ce que nous offre ce Batman en détail.

Tout d’abord le scénario, celui-ci est bien monté, l’Epouvantail sort de l’ombre avec une arme chimique et menace Gotham, ce qui provoque la fuite de la plupart des habitants et laisse donc les rues à tous les malfrats. La base même du scénario est bien, il s’agit la plupart du temps d’une simple course poursuite avec l’Epouvantail tout en étant pourchasser par le Chevalier d’Arkham. Les deux intrigues que l’on retrouve son assez bonne, ce qui fait un scénario assez bien, l’élaboration d’un poison, le vol de l’invention de Stagg, la mort de Barbara qui a ainsi produit un Gordon solitaire que j’ai trouvé bad ass. Toute une succession d’évènement pour arriver tout d’abord à l’affrontement de l’Arkham Knight pour découvrir qu’il s’agit de Jason Todd qui deviendra ensuite le Red Hood. Puis le final ou l’Epouvantail demande à Batman de se rendre, dévoilant ainsi son identité de Bruce Wayne, et à la fin l’activation du protocole Knightfall explosant le manoir de Bruce pour faire croire qu’il est mort. Comme je viens donc de vous l’expliquer le scénario est assez bien ficeler et ne manque pas de surprendre.

Mais qui dit Batman et grand scénario dit aussi monde ouvert, et cette fois-ci l’on nous livre Gotham, à la merci de tous, alors composé de 3 îles, Miagani Island, Founder’s Island et Bleake Island. Cela promet donc de longue heure de balade pour s’amuser et chercher les lieux emblématiques. Le problème avec une aussi grande carte c’est aussi le déplacement c’est pourquoi Rocksteady nous a offert dans cet opus la Batmobile.

Il faut dire que le petit joujou terrestre de Batman envoie du pâté direct, étant un mélange bien dosé entre le char d’assaut et la voiture de course la plus rapide, l’on peut faire pas mal de chose avec. Dans sa version tank, la Batmobile est suréquipé, elle dispose de deux types de canons, peut envoyer des missiles télécommandés, contrôler les drones mais aussi envoyer des EMP. L’attirail complet paraît énorme mais cela s’avère bien utile quand on se fait assaillir par une vingtaine de drone lors de la désactivation d’une mine. Puis il y a la version voiture de course ou l’on dispose de nitro, de dérapage qui donne ainsi un petit côté nerveux au course poursuite, l’on doit se montrer particulièrement doué parfois avec Firefly.

Qui dit Batman dit aussi gadget, et en plus des gadgets emblématique comme le grappin, batarang, décodeur, gel explosif et j’en passe, l’on découvre aussi de nouveaux gadget tout aussi utile. L’on a droit à deux nouveaux gadgets, tous d’abord l’indispensable télécommande de la Batmobile et je peux vous dire que c’est utile, combien de fois j’ai bidouillé des portes pour les ouvrir puis utiliser la Batmobile pour tirer sur tous ce qui bouge, ce gadget sera votre ami. Puis un autre plus subtil, le synthétiseur vocal, permettant d’imiter la voix de quelqu’un, il est surtout très utile pour manipuler les sbires en leurs donnant de faux ordres pour effectuer certaine actions.

Et comme je viens de le dire, il y a des sbires et qui dit sbires dit boss et ce Batman nous offre à nouveaux tout un panel d’ennemis, des plus classiques comme le Pingouin, Double Face, Harley, Ivy ou le Riddler. Mais il y a aussi des petits nouveaux comme le Chevalier d’Arkham évoquer plus haut, le Diacre Blackfire, Firefly, Hush, Man-Bat et Mr Pyg, nous offrant une petite liste.

Mais parmi les grands adversaires de Batman, cet opus nous offre quelque chose de démentiel, le Joker, vous me direz que le Joker a toujours été dans les Arkham mais dans City, le Joker est mort mais ayant intégré de son sang dans Batman, celui-ci vit à l’intérieur de Batman et bon dieu que c’est jouissif. J’avoue que c’est ce qui m’a le plus surprit au début mais j’ai adoré voir cela, le Joker faisant partie de l’esprit de Batman et cela apporte beaucoup de chose au scénario. Cet arc du Joker est excellent avec les 5 personnes qui sont infectés par le sang du Joker, j’ai adoré Christina Bell qui me faisait surtout pensé à Harley et aussi Johnny Charisma qui fait son show comme le ferait le Joker. Mais ce qui me plaît le plus dans cette histoire du Joker c’est le fait qu’il est ancré dans Batman et ainsi son comportement est différent c’est pour cela que ce nouvel opus est plus noir et plus violent.

Avec tout ce que je viens de vous raconter, vous comprenez sans doute pourquoi à mes yeux Arkham Knight est un super jeu et une conclusion parfaite de la saga avec le protocole Knightfall. Ainsi je vais vous présenter les points que j’ai le plus aimé ou ce que j’ai le moins aimé.

Les petits plus :

-Le boost du grappin et de l’éjection de la Batmobile, s’il y a bien une chose que j’ai apprécié c’est ça, car on nous a offert la Batmobile pour aller plus vite, mais certains préfère la faire à l’ancienne avec le grappin et en planant (Je crois bien être le seul à aimer ça), bon dieu que ses boosts sont agréable du coup pour aller plus vite.

-Le Joker, une fois de plus je vous le redis, la présence du Joker et excellente et cela se ressent, j’ai particulièrement aimé la première fois ou l’on sort la Batmobile et que le Joker nous sort que cette engin a un attirail digne du Joker.

-Les clins d’œil, certes il y en a toujours eu dans les Batman mais c’est bien la première fois que je trouve un clin d’œil sur un easter egg, je m’explique. Vers la fin de Arkham City, on affronte Ra’s Al Gul et dans notre affrontement celui-ci meurt empaler par son épée pour par un pique énorme. Mais plus tard si l’on revient dans le jeu, le corps n’est plus là et l’épée est plantée dans le sol, preuve qu’il n’est pas mort. Et cela on le retrouve dans le Commissariat de Gotham, dans la salle des preuves, qui nous raconte l’histoire de nombreux méchants, on retrouve le sabre de Ra’s Al Gul, on nous dit alors que l’on avait trouvé le sabre couvert de sang mais aucun corps. C’est une belle référence à mes yeux.

Les petits moins :

-Les méchants, je m’attendais à un plus grand panel de méchant, surtout que l’on retrouve la plupart d’entre eux dans les missions secondaires, la mission principale ne nous montre que Ivy qui n’est pas une méchante cette fois-là, Harley, l’Epouvantail et le chevalier d’Arkham. Les autres sont dans les missions secondaires, on a 15 types de missions pour seulement 10 méchants, j’aurai aimé en avoir au moins trois de plus, surtout que avoir deux types de missions lié à Firefly et quatre lié à l’épouvantail c’est rageant. Surtout que pour Hush ou Blackfire se sont des one shot, seulement composé d’une mission chacun, ce qui est franchement décevant.

-Un autre point que je n’ai pas aimé c’était les courses en Batmobile que l’on devait faire avec l’Homme-Mystère pour délivrer Selina, j’ai trouvé cela vraiment long et emmerdant à mes yeux, je me suis plus ennuyer qu’autre chose sur cette partie.

-Le Joker (Quoi ce mec aime et n’aime pas le Joker, il est fou ?), laissez-moi m’expliquer, j’ai adoré le Joker et son rôle dans ce jeu et ce que je regrette c’est justement de ne pas avoir plus de séquence sur le Joker et son contrôle sur Batman. Le Joker nous offre des visions sur Barbara lié à Killing Joke ou encore Jason Todd, puis à la fin on a un bon petit passage sur le Joker quand Batou se fait empoisonné mais c’est tout, j’aurai aimé un peu plus, plus de séquence avec un Batman vraiment méchant et c’est ce que je regrette un peu.

Je tiens aussi à faire un petit coup de gueule sur l’épisode Arkham spécial Harley, celui-ci est bien, on contrôle Harley, sa vision de folie est juste magnifique avec les inscriptions écrits partout et Harleen qui lui parle dans sa tête. Le fait d’avoir ses propres gadgets et combos étaient vraiment sympa mais l’épisode dure à peine 15 minutes et encore je pense être très gentil sur la durée. S’agissant d’une exclu PS4 me semble-t-il, je m’attendais au moins à 3 ou 4h de gameplay avec elle mais l’on nous offre seulement quelque minutes, à mes yeux il valait mieux ne pas mettre ce contenu car j’ai été franchement frustré et déçu sur la durée très limité.

Conclusion :

Arkham Knight est juste excellent comme les autres jeux Batman, il nous offre un scénario très bon, un gameplay toujours aussi parfait et surtout un final magnifique qui arrive à bien conclure la saga. Pour moi cette série des Arkham est incontournable, une chose à ne pas rater et si vous ni avez jamais joué courrez.

Note : 18/20

Moyenne : 17/20

La confrontation !

La confrontation !

Commenter cet article

Little-pomme-photographie31 11/08/2015 18:50

Du bon travail dans cet article , vous bossez dur vu la taille de l'article !

Jeffrey Gaag, Nicolas Biffi 14/08/2015 13:49

Merci ^^